Définition du béton autoplaçant

Le béton autoplaçant aussi appelé “BAP” est un béton qui comme son nom l’indique est autoplaçant. C’est à dire qu’il se met en place lors de sa phase de durcissement seul sans avoir recourt à des procédés de vibration par la simple force de la gravité.

Composition et fabrication.

Ils sont généralement composés de :

  • d’eau
  • de ciment
  • de sable
  • d’une grande quantité de fines (ciments, cendres volantes, fillers calcaires) pour limiter les risques de ségrégation
  • d’un faible volume de gravillons et des granulats de petite taille (entre 10 et 16 mm) pour limiter les frottements et faciliter l’écoulement lors de la mise en œuvre

L’hyper fluidité des bétons autoplaçants tient avant tout à l’ajout de 2 types d’adjuvants chimiques :

  • un superplastifiant à fort pouvoir défloculant qui garantit la fluidification du mélange et la bonne prise du béton
  • un additif (cendres volantes, fumées de silice, fillers, laitier moulu) ou un agent de viscosité qui assure la stabilité du mélange et évite les risques de ségrégation du béton

Dans certains cas, on ajoutera un agent entraîneur d’air pour assurer la stabilisation du mélange et assurer la protection du BAP contre les effets du gel.

Le béton autoplaçant, à quoi ça sert ?

Les bétons autoplaçants peuvent être utilisés comme les bétons courants. Notamment dans la construction de bâtiments, d’éléments de structures, d’objets… plus particulièrement dans la fabrication de :

  • Radiers
  • Poutres, poteaux, voiles
  • Pour les sols industriels
  • Dalles et planchers chauffants
  • Fondations superficielles
  • Remplissage de coffrages

Sa mise en œuvre facile et rapide fait qu’il est beaucoup plus apprécier que ce dernier. Il se met en place tout seul sans que l’on est besoin de le vibrer. Par sa fluidité et sa facilité de mise en œuvre, Il permet une qualité de rendu que les bétons courants ne peuvent obtenir, il est donc essentiellement utilisé dans :

  • Le remplissage des coffrages et formes complexes,
  • L’enrobage des armatures denses et difficiles d’accès,
  • La construction d’éléments dans un site à faible nuisances sonores.
Coulage d’un béton autoplaçant, source : Infociments

Partager:
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

NOS DERNIERS ARTICLES

Béton décoratif

Définition du béton décoratif Le béton décoratif est un béton qui possède des spécificités de textures, de couleurs plus prononcés qu’un béton classique. Appréciés

Lire la suite...
La Matérauthèque

Nous souhaiterions avoir votre avis

connect

we'd love to have your feedback on your experience so far